fbpx

Panier

savoir-faire

Fabriquer votre peinture naturelle?

By 20 janvier 2024 janvier 28th, 2024 No Comments

Comment fabriquer votre peinture naturelle :

Vous voudriez peindre vos murs avec une peinture écologique, économique et facile à appliquer ? 

En cliquant sur l’image, vous découvrirez un chantier entièrement réalisé à la caséine avec cette recette. Vous pouvez découvrir plus bas dans l’article l’avis laissé par ma cliente.

Vous ne savez quelle recette choisir parmi la profusion sur internet?

Vous craignez de vous tromper?

 

Je vous livre MA RECETTE INRATABLE de peinture naturelle, celle de la peinture à la caséine :

Comment fabriquer votre peinture naturelle :

Avant de se lancer dans la fabrication de cette recette de peinture naturelle, il y a quelques éléments de base à comprendre pour ensuite être autonome. Vous pourrez même devenir créatif en maîtrisant un peu mieux le sujet et saurez vite quel paramètre modifier pour ajuster votre peinture…

1. UNE PEINTURE, de quoi est-ce fait?

 

Une peinture, c’est quatre choses essentielles :

  • un liant ( = une colle pour coller les éléments entre eux et que la peinture adhère sur le mur ) huile, liant acrylique, caséine, oeuf, chaux;
  • Une charge : elle va fournir l’opacité à la peinture et son épaisseur. Il peut s’agir de poudre de calcaire fine appelée blanc de Meudon, de charges minérales plus grosses comme la poudre de marbre, ou le sable;
  • A ce stade, en mélangeant charge et liant, vous obtenez une pâte plus ou moins liquide selon la quantité de liquide compatible troisième élément essentiel : il s’agit de l’eau pour les peintures aqueuses, ou d’essence,  ou de white spirit pour des peintures à base d’huile. Elle n’est pas colorée puisqu’il faut lui rajouter le quatrième élément essentiel: 
  • le(s) pigment(s) : organiques ou minéraux selon leur origine, leur quantité et mélange donneront la teinte finale à votre peinture. 
composition peinture
oeufs pour peinture naturelle

2. De multiples recettes de peinture naturelle grâce à de nombreux produits du quotidien.

 

Avant l’arrivée de la pétrochimie, toutes les peintures étaient préparées par les peintres décorateurs ou par les habitants eux-mêmes afin d’entretenir régulièrement leur habitat à bas coût et avec un peu d’huile de coude.

Ainsi, ils pouvaient se servir d’oeufs, de farine, de fromage blanc, des pommes de terre, de chaux, d’huiles cuites, de colles animales tirées des manufactures des peaux tannées, pour fabriquer leur peinture. 

Rien de plus simple. De plus, les sources de production sont généralement locales.

Toutes sont des substances naturelles, non polluantes. Ne cherchez pas les COV, il n’y en a pas. Pas besoin de lois et de normes de pollution, toutes ces substances sont absolument …saines.

3. Principe de la peinture naturelle à la caséine

 

Voilà une recette très simple de peinture naturelle que j’utilise et que je fabrique très souvent en tant que professionnelle : une peinture qui utilise du fromage blanc. 

Je l’ai même testée chez moi dans une salle de bain et un nettoyage léger à l’éponge est possible de temps en temps. 

En effet, nos ancêtres ont découvert qu’en mettant le fromage dans un environnement basique, la caséine (qui est le nom de la protéine du lait) se transforme en une colle. 

Et il se trouve que le pouvoir adhésif est très important et que la peinture est TRÈS résistante. Elle ne peut être ôtée par lessivage une fois qu’elle a séché à coeur. 

recettes anciennes
fromage blanc pour fabriquer peinture caséine

Dans son dictionnaire encyclopédique de 1882, Lamy rapporte les applications connues de la caséine:

 «  Comme la caséine précipite avec la chaux, on s’est servi de lait caillé pour faire de la peinture à la détrempe ou des mastics susceptibles de recevoir toute espèce de peinture ou d’impressions.
Pour remplacer l’albumine dans l’application des couleurs sur toiles.
Une dissolution de caséine dans une solution concentrée de borax fournit une colle tellement adhésive que l’on s’en sert pour préparer des planches plates qui servent à la gravure sur bois; ce produit remplace avantageusement la colle forte ou la gomme, dans l’ébénisterie ou l’industrie. »

La caséine possède effectivement un pouvoir liant extrêmement élevé, qualité reconnue depuis la plus haute antiquité qui explique son emploi comme colle. Sans remonter si loin dans le temps, Margival, dans son ouvrage Colles, mastics, luts et ciments, consacre un paragraphe aux « colles et mastics au fromage« . Il y cite plusieurs références de recettes de ciments et de colles d’un dénommé Théophile, publiées dans Le Secret des Arts, dont l’une datant de 1350 : le fromage, mélangé à la chaux, permet la préparation de colle pour le bois, de ciment à froid pour la réparation des citernes, voire de ciment dur pouvant être coloré comme le marbre.  Ici, l’article complet 

Mélangée à d’autres charges, la caséine produit en milieu basique une colle si forte qu’elle sera utilisée pour fabriquer une substance dure qui rappelle la corne et dont on peut se servir en moulage.

4. Ingrédients et étapes de la recette de la peinture à la caséine

 

  • un pot de 1 kg de fromage blanc premier prix
  • Une demie cuillère à soupe d’ammoniac, ou le fond d’un tout petit verre
  • Du blanc de Meudon 
  • Des pigments 
  • Trois gouttes d’huile essentielle de clou de girofle
  • Du blanc de Titane

Commencez par ajouter l’ammoniac au fromage blanc en mélangeant activement pour bien répartir l’ammoniac. C’est l’ammoniac qui va transformer la caséine en colle. 

Laissez reposer 10 minutes. Le fromage blanc a changé d’aspect, il est devenu comme une sorte de gel légèrement ivoire. 

Vous pouvez mettre tout de suite votre conservateur : l’huile essentielle de clou de girofle. Trois gouttes sont déjà très puissantes. 

blanc de meulon peinture naturelle
mélange peinture naturelle
test de couvrance peinture naturelle

Il est prêt à être mélanger au blanc de Meudon.

La quantité de blanc de Meudon va vraiment dépendre de l’épaisseur que vous souhaitez obtenir.

Mélanger de façon à obtenir un mélange homogène avec un fouet de cuisine.

Rajouter de l’eau n’est généralement pas nécessaire à ce stade.

Vous pouvez faire des essais de couvrance de votre peinture naturelle sur un papier coloré en accélérant le séchage avec un sèche-cheveux.

Rajouter le ou les pigments en les ayant détrempés à part dans un bol avec un peu d’eau (en fait, vous rajoutez une pâte de pigments). Bien mélanger. J’ai rajouté environ 200mL d’eau car mon fond était une ancienne peinture à la caséine, fond absorbant donc.

Vous pouvez rajouter le pigment, par exemple 50 g de blanc de Titane si vous voulez une peinture blanche.

Le blanc de Meudon est une charge, il sert à opacifier, la teinte finale blanchit un peu quand la peinture en continent mais son pouvoir blanchissant est limité.

Si vous voulez une peinture peu cordée, il vaut mieux mettre moins de blanc de Meudon et mettre un peu plus de blanc de Titane.

Faire un essai sur le mur. Selon que votre fond va être très absorbant ou moins, vous aurez besoin d’utiliser une peinture plus liquide (sinon votre brosse va coller au mur et l’application sera laborieuse). Il vous faudra rajouter de l’eau, procédez de façon prudente en ajoutant de petites quantités et en essayant sur votre mur, jusqu’à obtenir la bonne consistance.

Généralement, dans la recette de base, sur un fond non absorbant, il n’y a pas besoin de rajouter d’eau sauf si vous avez rajouté beaucoup de pigments.

La consistance finale agréable pour peindre, c’est une consistance de fromage blanc.

5. Conseils ultimes d’application et préparation des fonds

 

L’application peut se faire au rouleau MAIS vous obtiendrez les meilleurs résultats avec une application à la brosse à badigeon pour la première couche. Pour une seconde, il n’y a pas besoin d’autant de matière, donc un spalter en soies naturelles suffit. 

Si vous souhaitez un résultat cordé, il vous faut ajouter plus de blanc de Meudon et que la peinture soit plus épaisse. 

Parfois, il est possible de peindre en une couche ce qui est formidable car pas de lassitude, vous êtes efficace, vous économisez votre fatigue, le chantier est rondement mené. 

Parfois, il en faudra deux pour reprendre les manques. La seconde couche doit être un peu plus liquide. C’est pour une grande part une question de ressenti quant à la facilité d’application. 

Une autre règle en peinture naturelle, c’est que le FORT porte le FAIBLE : c’est à dire que la première couche est plus concentrée ( moins diluée) en colle (caséine) que la dernière. En d’autres termes, la dernière couche est toujours plus diluée que la première. Sinon, il peut y avoir des risques de craquèlement…la dernière couche tirant plus fort sur la première si la règle du fort qui porte le faible a été inversée.  

Avec la caséine, je n’ai jamais rencontré ce soucis. 

Si votre peinture d’origine est foncée, faites votre première couche juste avec le blanc de meudon, bien couvrante. Une seule couche de couleur finale suffit en général passée avec un spalter de 10-12 cm est bien pour la couche de finition

Sur un mur peint à l’acrylique, effectuez un léger ponçage avec un papier de verre fin, suivi d’un dépoussiérage. 

Le dépoussiérage, voire lessivage, est recommandé pour que la nouvelle couche de peinture adhère bien à la précédente. 

Cette peinture s’applique dans les lieux intérieurs qui sont bien ventilés. Elle est possible dans une salle de bain si la peinture ne se retrouve pas dans un « hammam » régulièrement. 

Dans ma salle de bain, je l’ai même appliquée au sol sur un plancher en bois que j’ai ciré ensuite. À part de l’usure due au passage ce qui lui donne un charme fou, elle n’a pas bougé. 

Un lieu trop humide fermé comme une cave, une église, et votre peinture sur une source de nourriture formidable pour les moisissures. 

Dans des lieux si humides, il vous faudra une peinture minérale qui ne risque pas d’être un repas pour les micro-organismes.

La peinture se conserve 4 bons jours au frigo. Vous pouvez peser tous vos pigments de façon à pouvoir refaire votre teinte en cas de besoin. 

Un kg de fromage blanc permet de préparer un peu plus d’1 L environ de peinture, ce qui permettra de couvrir une dizaine de mètres carrés plus ou moins selon l’absorption de votre support, et combien vous l’avez diluée.

6. Résultats et conclusion sur la peinture naturelle

 

Avec toute peinture naturelle, vous obtiendrez une peinture mate, résistante et vous serez surpris par la qualité des couleurs obtenus avec de vrais pigments (et non des colorants chimiques noyés dans un plastique liquide. 

Vous pouvez peindre le bois, le plâtre, le placoplâtre, un mur déjà peint. 

La peinture naturelle c’est plus qu’une solution écologique, c’est un art de vivre et une logique pour ceux qui aiment le beau, l’authentique, les choses vraies, les murs qui se patinent. 

VOILÀ, MAINTENANT vous savez bien plus que l’essentiel! C’est à VOUS de jouer. Le plus dur est de se lancer, de commencer à mélanger les ingrédients, après, vous vous en sortirez très bien. Je vous souhaite de ressentir cette joie de peindre avec une peinture naturelle, une peinture saine. 

Vous ne fabriquez que ce dont vous avez besoin. 

Sur votre peinture naturelle, si vous trouvez la teinte trop unie, vous pouvez réaliser une patine, ce qui enrichira de tonalités votre fond. Faîtes une couche très diluée de celle colle au fromage blanc et pigmentez-la avec un peu de pigments naturels. 

Pour toute question, et retour d’expérience, n’hésitez pas à laisser votre commentaire, je serai ravie de vous répondre, de vous aider, de vous guider. 

Val

Val

Après des études scientifiques diplômantes, je deviens peintre décoratrice en 2006 pour être au plus près de l'acte de peindre et de ma passion pour l'esthétique. Cette quête de l'esthétique est nourrie en permanence par une culture patrimoniale, la culture de l'histoire du décor peint. Cette quête de l'esthétique aiguise mes sens et ma capacité à percevoir les attentes de mes clients dans leur architecture. De cette perception et de ce geste humain laissé sur le mur naît un décor unique, quelque chose qui fait sens spécifiquement dans l'histoire et dans votre histoire. Cet émerveillement devant ce geste millénaire qu'est le décor de l'habitat a donné naissance à IL était un MUR ...

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

IL était un MUR ...